Accès rapide
Changer de région

Mon espace privé

Mon espace privé

Pas de compte ?

S'inscrire

Saut au contenu
MSA Alsace > Conseils, droits et ... > Votre situation chan... > Vous partez vivre ou travailler à l'étranger
Mis à jour le 23.02.2016

Je pars vivre ou travailler à l'étranger

Vous vous installez dans un autre pays pour une raison professionnelle ou personnelle ? Renseignez-vous sur les modalités de votre protection sociale et sur les démarches à effectuer.

En cas de départ à l'étranger

Votre foyer, ou un membre de votre foyer, part séjourner, vivre et/ou travailler à l'étranger (en dehors de la France métropolitaine et d'un des Départements d'Outre-Mer* : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion) ?
  
Un tel changement a plus d'impact qu'un simple déménagement en France. Vos droits aux prestations et les contributions sociales ou fiscales dont vous serez redevables sont probablement modifiés par ce changement.
 
Les différentes situations possibles sont très variées, notamment en fonction du pays ou territoire concerné (UE, hors UE…). Hormis le cas des pensionnés de retraite française, vous n'avez, en général, plus droit aux prestations françaises.
 
Mais les règles particulières sont nombreuses (selon les prestations, la durée, les statuts : salarié du privé, fonctionnaire, détaché, travailleur indépendant, étudiant, retraité…). Par exemple, la couverture par l'assurance maladie obligatoire est conditionnée au travail ou à la résidence en France. Un déménagement à l'étranger conduit à mettre fin à vos droits, sauf dans certains cas : pensionnés de retraite française, détachés…

* En matière fiscale et sociale notamment, les collectivités d'outre-mer et, pendant une phase transitoire, le nouveau département de Mayotte, sont soumis à des législations particulières.
 

Avant de partir, faites le point sur votre situation

Vous avez donc intérêt à vous informer, préalablement, auprès de l'administration fiscale et des organismes sociaux qui gèrent vos prestations, afin de clarifier l'impact de ce changement sur votre situation personnelle. Cela vous permettra de mieux identifier les démarches à effectuer pour votre départ et votre éventuel retour (qu'il soit programmé, imprévu, temporaire ou définitif).
 

Pensez ensuite à bien informer de votre départ effectif :

  • Pôle-Emploi, avant votre départ (demandeur d'emploi ou bénéficiaire de ses prestations) ;
  • votre service des impôts (particuliers) ;
  • les organismes versant vos prestations familiales et d'aide sociale ;
  • l'organisme gestionnaire de votre assurance maladie et votre complémentaire santé ;
  • vos caisses de retraite et retraite complémentaire.

Si vous ne le faites pas, vous vous exposez à devoir rembourser des trop-perçus sur les prestations (avec le cas échéant des pénalités) et à devoir régler des cotisations ou impositions erronées, vous conduisant à de nouvelles démarches.
 

D'autres informations utiles sur :

service-public.fr ;
Maison des Français de l'Etranger
Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale (Cleiss)
Impôts.gouv.fr
Pôle-Emploi

 

La MSA vous propose
  • inscription temps reel
1 2 3
A découvrir
Le remplacement, un métier
Dossier Bimsa : le remplacement, un métier
Les femmes actives dans l'agriculture
Le service de remplacement permet de confier pour une période donnée son outil de production à un salarié qualifié.