En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou traceurs) destinés à mesurer son audience.

Les allocations familiales

Mis à jour le 10/04/2017

Si vous avez à votre charge au moins 2 enfants de moins de 20 ans, la MSA vous verse des allocations familiales. Le montant de vos allocations dépend de la composition de votre foyer et, depuis le 1er juillet 2015, de vos revenus. Retrouvez les plafonds et montants.

Allocations familiales : ce qui a changé depuis juillet 2015

Depuis le 1er juillet 2015, les allocations familiales sont calculées en fonction de vos ressources

Jusqu'à présent, le montant des allocations familiales était identique pour toutes les familles de même composition (2, 3, 4 enfants ou plus), quels que soient les revenus du foyer.

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 a modifié les conditions d'attribution des allocations familiales afin de maintenir le versement de cette aide pour tous les foyers, en fonction de leurs ressources.

Ainsi, depuis juillet 2015, à partir de 2 enfants à charge âgés de moins de 20 ans, vous avez toujours droit à des allocations familiales mais celles-ci varient en fonction de la composition et des ressources de votre foyer.

Trois tranches de revenus sont créées. Le montant de vos allocations varie en fonction de la tranche dans laquelle vous vous situez (voir page suivante).

Pour les familles dont les ressources se situent à la limite d'un plafond, un "lissage" est appliqué dans le calcul du montant des allocations familiales.

La majoration pour un enfant à partir de 14 ans et l'allocation forfaitaire sont aussi concernées par cette réforme

Une majoration mensuelle peut vous être versée pour chaque enfant à partir du mois civil qui suit son quatorzième anniversaire.

Attention : si vous n'avez que deux enfants à charge, vous ne recevrez pas de majoration pour l'aîné.

Si vous avez au moins 3 enfants à charge ET que l'aîné vient d'atteindre ses 20 ans, vous aurez droit, pendant 1 an, à une aide complémentaire : l'allocation forfaitaire.

Depuis 2015, le montant de ces deux aides varie également en fonction des ressources de votre foyer.